[Film] La Reine des Neiges 2 – SPOILERS

ENFIN. Six ans après le premier opus, Frozen 2 ou La Reine des Neiges 2 est sur les écrans du monde entier. Full disclaimer, je suis une SUPER FAN de Frozen. J’attendais cette suite avec  impatience et optimisme, n’espérant que le meilleur du meilleur de la part de Jennifer Lee et Chris Buck, avec toujours une team de folie aux commandes. J’ai écouté Into the Unknown pendant des jours dans sa version Panic! at the Disco, puis la BO religieusement pendant les 5 jours qui ont précédé la sortie du film. #dedication.
J’ai donc vu le film le jour de sa sortie en compagnie de Claire et Hélène, et nous sommes retournées le voir une seconde fois en début de semaine. J’arrête là le suspense, la suite après le poster du film – ATTENTION, SPOILERS ! 

MV5BN2JmMDZkYmEtMDI2NS00NjNhLThkM2UtYWQzNmZjMDg3OWRkXkEyXkFqcGdeQXVyMTkxNjUyNQ@@._V1_SY1000_SX700_AL_.jpg

❄ SYNOPSIS ❄

Pourquoi Elsa est-elle née avec des pouvoirs magiques ? La jeune fille rêve de l’apprendre, mais la réponse met son royaume en danger. Avec l’aide d’Anna, Kristoff, Olaf et Sven, Elsa entreprend un voyage aussi périlleux qu’extraordinaire. Dans La Reine des neiges, Elsa craignait que ses pouvoirs ne menacent le monde. Dans La Reine des neiges 2, elle espère qu’ils seront assez puissants pour le sauver…

❄ MON AVIS ❄

C’est une réussite ! L’histoire reprend quelques années après les événements du premier film, et les nouvelles aventures d’Anna et Elsa ne sont pas sans rebondissements. J’ai beaucoup apprécié la façon dont les scénaristes ont puisé davantage dans les cultures nordiques pour l’univers d’Arendelle, notamment le peuple Northuldra, inspiré des Sami (notez d’ailleurs que Disney a signé un accord avec le Sami afin de garantir une représentation positive de leur culture). Il n’est toujours pas question de romance pour Elsa, et c’est très bien comme ça. Elle s’est peut-être libérée dans le premier, mais elle se cherche encore et c’est son parcours vers son destin qui guide leurs aventures. 

MV5BYTkyYjhhMWUtYWFjOC00YmI0LTg1ZjYtZjc1MDE4ZGZhZWFjXkEyXkFqcGdeQXVyMTkxNjUyNQ@@._V1_SX1777_CR0,0,1777,744_AL_.jpg

D’un point de vue personnages, on a une belle palette cette fois encore. Elsa est plus légère mais ne s’est pas transformée en petit papillon social insouciant pour autant. Elle se questionne toujours et continue de montrer une grande force de caractère. Anna, fidèle à elle même, est toujours « quirky » et optimiste, mais les années l’ont rendue un peu plus prudente. Elle est toujours aussi courageuse, si ce n’est plus, mais on sent qu’elle aussi doute encore de ses capacités. Olaf a vieilli, comme il aime le rappeler, mais il est simplement encore plus hilarant que dans le premier. Sérieusement, ses dialogues sont tordants ! L’humour dans cet opus est très clairement dirigé vers un public adulte, tout en restant amusant pour les petits qui ne comprennent pas toutes les subtilités et le second degré.

MV5BMjAwODY0Njg5NF5BMl5BanBnXkFtZTgwODgxOTE0NzM@._V1_SX1777_CR0,0,1777,743_AL_

J’ai gardé Kristoff pour la fin car c’est un personnage important en 2019. Il passe l’essentiel du film à essayer de demander Anna en mariage – et c’est un running gag très divertissant – mais cela donne surtout lieu à une des meilleures scènes du film ! J’ai littéralement pleuré de rire durant la séquence de Lost in the Woods, et j’étais loin d’être la seule ! Imaginez Kristoff chanter une power ballad typique de la fin des années 80, avec des effets de clip kitschouille type montage souvenir, dédoublement, overlays etc. Imaginez en plus de ça que les rennes font les choeurs, ambiance Bohemian Rhapsody. Félicitations, vous êtes en larmes tellement c’est drôle. Bref, en plus de cette magnifique scène, Kristoff a une storyline résolument moderne : c’est lui, l’homme, qui a l’arc romantique, et il parvient à casser les codes de masculinité toxique qui pullulent : il chante pour exprimer ses sentiments et n’essaye jamais de sauver Anna. Il la soutient pendant qu’elle se sauve toute seule. Meilleure réplique : « I’m here. What do you need?« . LA BASE. Enfin un modèle approprié pour les générations d’enfants à venir ! Bref, go Kristoff ! Ah, on oublie par non plus Bruni, le plus choupi des esprits de la nature, qui prend la forme d’une petite salamandre muy caliente. C’est un peu le nouveau Pascal en encore plus mignon. Il a probablement été créé pour assurer les ventes de peluches mais on ne peut qu’approuver tant de cuteness (bon ok j’aime les reptiles c’est pas difficile).

J’ai brièvement évoqué la chanson Lost in the Woods qu’il est impossible de se sortir de la tête, mais la bande originale toute entière est un petit bijou. Le duo Anderson-Lopez nous a pondu de nouvelles chansons catchy et chargées d’émotions qui sont interprétées à la perfection par un cast aux petits oignons. Idina Menzel, mon héroïne, ma queen – euh… je m’égare – reprend son rôle d’Elsa et nous offre une démonstration de son talent inimitable sur Into the Unknown et Show Yourself. Kristen Bell montre qu’elle a aussi une sacrée voix sur The Next Right Thing – un chouilla déprimante mais tellement belle que je peux l’écouter en boucle des heures. Josh Gad / Olaf a le droit à une nouvelle chanson délirante qui parlera aux millenials, When I am Older. En vrai, cette chanson aurait pu s’appeler « Adulting is hard » hein. Lost in the Woods, c’était donc notre cadeau de Noël en avance, soit enfin une chanson où Jonathan Groff peut se lâcher et nous faire rêver un peu ^^ J’ai aussi été agréablement surprise par All is Found, interprétée par Evan Rachel Wood. Dans l’ensemble, j’avais du mal à visualiser l’enchaînement des morceaux avant de voir le film, mais le tout s’intègre très bien dans l’histoire et le rythme est cohérent. Bon et et bien sûr, la score de Christophe Beck est une petite merveille, sans surprise ❤

MV5BMjM0NzgzMDk1MV5BMl5BanBnXkFtZTgwNjgxOTE0NzM@._V1_SX1777_CR0,0,1777,743_AL_

Je m’arrête là avant de vous raconter tout le film, mais je finis avec un mot sur les costumes qui sont absolument époustouflants. Les tenues imaginées par les artistes sont magnifiques, et je suis totalement amoureuse de la tenue finale d’Elsa. Bon aussi, Elsa quoi ❤

En résumé, j’ai adoré Frozen 2, assez pour n’avoir qu’une hâte, y retourner ! Et je vais même vous dire que je l’ai préféré au premier – ce qui n’était pas gagné ! Cette suite est une réussite à tous les niveaux. On ne s’ennuie pas, c’est émouvant et drôle sans être trop triste ou déprimant, et la musique est parfaite. Si certains aspects de l’histoire mériteraient d’être un peu plus creusés, j’ai trouvé que comparé à d’autres films Disney, il était un chouilla moins prévisible (toutes proportions gardées, bien évidemment). Frozen 2 a largement dépassé mes attentes, et Elsa fait péter les paillettes 99% du temps, que demander de plus ? la garde-robe d’Elsa stp Père-Noël

6 commentaires sur “[Film] La Reine des Neiges 2 – SPOILERS

  1. Seul le temps me dira si j’apprécie plus le second opus que le premier. Mais j’ai trouvé cette suite particulièrement intéressante car résolument différente du premier et totalement dans l’ère du temps grâce à ses thèmes abordés.
    Et bien sûr, merci à Disney de laisser *enfin* Jonathan Groff chanter sur LA MEILLEURE CHANSON !!!

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai adoré le découvrir, et quelle joie de retrouver nos personnages favoris. Olaf est incroyable mais n’est qu’une infime partie de la qualité de ce long métrage. Je suis heureuse de retrouver Disney avec ce classique bluffant, même si pour ma part, je pense garder ma préférence pour le premier opus.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.