La vie de château #3 : Domaine de Chaalis dans l’Oise (60) ðŸ°

Quand on ne peut pas voyager très loin, on explore les environs ! Il y a quelques semaines, Claire et moi avons visité le Domaine de Chaalis, situé à Fontaine-Chaalis dans l’Oise (juste en face de la Mer de Sable pour ceux qui connaissent). Le domaine est séparé en trois grandes parties :

  • L’abbaye royale de Chaalis et la chapelle
  • Le musée Jacquemart-André
  • La roseraie au fond du parc

C’est parti pour la visite !

Le Domaine de Chaalis

Le Domaine date du XIIème siècle, et plus précisément de la fondation de l’abbaye en 1137 par le roi Louis VI Le Gros (charmant…) en l’honneur de son cousin Charles Le Bon. Cette abbaye cistercienne a été le cadre d’une belle activité littéraire et intellectuelle durant les siècles qui ont suivi. Elle est également très prisée par nombre de rois de France, comme Saint-Louis et Charles V, qui contribuent à son entretien. Lieu de culte des moines, elle mesurait à l’époque 92 mètres de long ! Aujourd’hui en ruines, on devine encore la grandeur des lieux en se baladant sous les arches qui subsistent.

A noter : les ruines de l’abbatiale accueillent un grand nombre d’hirondelles ! Il s’agit d’un sanctuaire pour ces oiseaux qui se font de plus en plus rare, et vous pourrez en apprendre plus sur eux grâce à des panneaux explicatifs. Ouvrez bien les yeux : les hirondelles ne sont pas timides 😉

Tout proche des ruines, vous trouverez la chapelle Sainte-Marie, en bien meilleur état. Elle a été construite au XIIIème siècle également, afin d’accueillir les prières de l’abbé et du roi. Elle a été décorée de nouvelles fresques au XVIème siècles et constitue de nos jours un rare et bel exemple de l’art religieux de la Renaissance française. Nous avons pu y passer quelques minutes, et si elle est de taille modeste, les peintures au plafond sont assez impressionnantes. J’ai également beaucoup aimé la sculpture en bronze située près de l’autel, à l’effigie de Nélie Jacquemart-André, la dernière propriétaire des lieux.

C’est le château de qui ?

Et bien de la fameuse Nélie ! Construit à l’origine au XVIIIème comme logement plus confortable pour les moines, le château est acquis et restauré par Rose Paméla de Vatry en 1850. 62 ans plus tard, c’est Nélie Jacquemart-André qui y pose ses valises et ses vastes collections d’art. Le château-musée respecte encore aujourd’hui l’agencement d’origine.

Le rez-de-chaussée, composé de grandes pièces habituellement dédiées à la réception, accueille de nombreuses oeuvres et vitrines, avec une belle vue sur le parc et miroirs d’eau. Mention spéciale pour la très jolie bibliothèque et la variété des oeuvres exposées dans les meubles du grand couloir.

Le premier étage abrite les chambres et appartements privés de Nélie (ces derniers sur visite guidée uniquement), ainsi que deux sections particulières : les « salles Amic » contenant les objets précieux, et une exposition en hommage à Jean-Jacques Rousseau qui a vécu tout près à Ermenonville. J’ai beaucoup aimé la variété de la décoration et les pièces qui sortaient de l’ordinaire (on parle de ces lampes murales en forme de flèches ?!). J’ai également apprécié le ton et parti pris de l’expo Rousseau, qui ne cherche pas à passer sous silence les aspects moins glorieux de sa vie.

Le parc & la roseraie

Le domaine est doté d’un parc de belle taille – 20 hectares ! – et d’une roseraie qui bénéficie du label « Jardin remarquable ». La partie nord du parc constitue un jardin « Ã  la française », conçu autour du canal, où l’on a pu rencontrer une famille de cygnes et leurs bébés.

Au fond du parc se situe la roseraie, recréée en 2000 dans ce qui subsiste de l’ancien jardin italien imaginé par Hippolyte d’Este au XVIème siècle. Nous y sommes allées peu de temps après la vague de violents orages, mais les roses et autres fleurs colorées ont tenu le coup. Cette zone (comme tout le domaine, d’ailleurs) était absolument déserte et c’était très agréable d’avoir l’endroit rien que pour nous.

A noter que chaque année ont lieu les Journées de la Rose, au cours du 2ème week-end de juin, où se réunissent les pépiniéristes, rosiéristes, horticulteurs, artisans etc. pour présenter leurs travaux et baptiser une rose en l’honneur d’une personnalité culturelle. On s’est loupées cette année, mais peut-être l’année prochaine 😉

Mon avis

Je ne connaissais pas du tout cet endroit avant que Claire m’en parle, et c’est une agréable surprise ! Le parc est sympathique, la roseraie romantique à souhait, et le musée aussi éclectique qu’intéressant. Je connais très peu, pour ne pas dire pas du tout, la vie et l’oeuvre de Nélie Jacquemart-André, mais la visite de son château m’a donné envie d’en découvrir plus.

Le billet d’entrée à 10€ comprend l’accès au domaine entier (parc, château-musée…), ce qui est plutôt raisonnable. Les lieux sont très bien entretenus et le personnel est absolument adorable. Les règles sanitaires sont bien respectées – surtout si vous y êtes un jour très (très très) calme comme c’était le cas pour nous.

En bref, une belle visite qui vous occupera une demi-journée, voire un peu plus si vous décidez de tester leur nouveau restaurant ! (attention cependant, l’accès est réservé aux visiteurs qui ont payé leur billet d’entrée).

Vous connaissez ? Vous avez d’autres châteaux à me recommander ?

Le site du Domaine de Chaalis
60300 – Fontaine-Chaalis

Un commentaire sur “La vie de château #3 : Domaine de Chaalis dans l’Oise (60) ðŸ°

  1. Je reste toujours à l’affût de « nouveautés » sur les réseaux sociaux et je dois avouer que c’était une très jolie découverte. Gros coup de coeur pour la Roseraie bien évidemment et sans surprise pour qui que ce soit.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.