Vendredi Lecture #83 – A Deadly Education de Naomi Novik

Sur les conseils avisés de Genevieve, je me suis lancée récemment dans la saga Scholomance de Naomi Novik, et c’est le premier volume que je vous présente cette semaine pour le #VendrediLecture ! A Deadly Education est sorti fin 2020 aux éditions Del Rey Books. Il s’agit d’un roman fantastique plutôt proche du courant « Magical Realism » que j’aime particulièrement. Une histoire de magie avec un twist sombre, c’était vendu d’avance en ce qui me concerne 😁 Sortez les biscuits et votre meilleur plaid, c’est parti !

NB : J’ai lu cet ouvrage en version originale anglophone.

– ✨ A Deadly Education

Résumé de l’éditeur traduit par mes soins

Leçon numéro 1 de la Scholomance : apprendre n’a jamais été aussi mortel.

A Deadly Education se déroule à la Scholomance, une école pour ceux qui possèdent des dons de magie, mais où l’échec mène à une mort certaine (pour de vrai) – jusqu’à ce qu’une fille, El, ne commence à découvrir ses nombreux secrets. Il n’y a pas de professeurs, pas de vacances, et pas d’amitiés, exceptées celles qui sont stratégiques. La survie est plus importante que les bonnes notes, car l’école ne laissera pas les étudiants partir avant qu’ils ne valident leur diplôme… ou meurent ! Les règles sont terriblement simples : ne pas se déplacer seul.e. Et se méfier des monstres qui rôdent un peu partout.

El est pourtant préparée aux dangers de l’école. Elle n’a peut-être pas d’allié.es, mais elle possède un pouvoir assez sombre pour déplacer des montagnes et exterminer des millions de personnes. Il devrait être assez facile pour El de battre les monstres qui font des ravages à l’école. Le problème ? Sa magie noire puissante pourrait tout aussi bien tuer les autres élèves.

– ✨ Mon avis ✨ –

J’ai a-do-ré. Si le principe de départ est assez classique, j’ai surtout eu un presque coup de foudre pour Galadriel, « El », l’héroïne grognon à la langue bien pendue. Naomi Novik a le don de pondre des répliques hilarantes, et je ne vous cache pas que malgré le cadre assez sombre, j’ai aussi beaucoup pouffé. D’un naturel assez introverti, je pense que je me suis assez vite sentie proche de Galadriel (#teamPrénomPasCommun) – sans les pulsion dévastatrices of course 😅  La galerie de personnages est sympathique, diversifiée (et représentative de la diversité !) et, je trouve, plutôt réaliste. Même ce himbo d’Orion m’est sympathique, c’est dire ! D »ailleurs, leur dynamique est très similaire à celle d’Hercule et Meg (dans la version Disney), évidemment que j’allais aimer ! L’histoire arrive à s’écarter du prévisible, parfois à ma grande surprise, et j’ai vraiment apprécié l’univers de la Scholomance, plein de mystères et de monstres aussi créatifs qu’effrayants – et même terriblement drôles pour certains. Au milieu de toutes ces aventures dangereuses dans cette école de tous les dangers, Novik donne une place importante à la question des privilèges, de manière assez intéressante.

Bref, j’ai dévoré le roman en quelques jours et – surprise ! – sauté sur le tome 2 assez rapidement. A découvrir la semaine prochaine !

Est-ce que vous l’avez lu ? Vous en avez pensé quoi ? 🤓

Un commentaire sur “Vendredi Lecture #83 – A Deadly Education de Naomi Novik

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.