Book Review #94 – The Atlas Six d’Olivie Blake

Après quelques récentes déceptions livresques, je me suis laissée tenter par un roman qui me fait de l’oeil depuis des semaines (pour ne pas dire des mois) : The Atlas Six d’Olivie Blake. Il s’agit du premier volume d’une saga en cours, publié initialement en 2020 par Amazon, avant d’être repris par Tor Books. Il m’a été recommandé un paquet de fois, parle de magie et a enflammé bookstagram : impossible de passer à côté ! Allez, on se cale dans un bon fauteuil, on sort les biscuits fancy, c’est parti.

NB : J’ai lu cet ouvrage en version originale anglophone.

– 📚 The Atlas Six 📚

Résumé de l’éditeur, traduit par mes soins

La Société Alexandrine est une société secrète d’académiciens de la magie, les meilleurs au monde. Ses membres sont les gardiens du savoir perdu des plus grandes civilisations de l’Antiquité. Et ceux qui gagnent leur place parmi eux s’assurent une vie de richesse, pouvoir et prestige, au delà de leurs rêves les plus fous. A chaque décennie, les six magiciens aux talents les plus uniques au monde sont sélectionnés pour l’initiation – et voici les élus :

– Libby Rhodes et Nicolás Ferrer de Varona: ennemis inséparables, cosmologistes qui peuvent contrôler la matière par la pensée.
– Reina Mori: une naturaliste qui parle le langage de la vie elle-même
– Parisa Kamali: une télépathe aux pouvoirs de séduction inégalés.
– Tristan Caine: le fils d’un chef mafieux qui peut voir les secrets de l’univers.
– Callum Nova: un beau garçon follement richer qui pourrait déclencher la fin du monde. Il n’a qu’à demander.

Quand les candidats sont recrutés par le mystérieux Atlas Blakely, on les informe qu’ils doivent passer un an ensemble pour se qualifier pour l’initiation. Pendant cette période, ils auront accès aux archives de la Société et seront jugés sur leur contribution aux zones arcanes du savoir. Cinq seront initiés. Un sera éliminé. S’ils peuvent prouver qu’ils font partie des meilleurs, ils survivront. Pour la plupart.

– 📚 Mon avis 📚 –

The Atlas Six, c’est la rencontre des X-Men, The Hunger Games et Harry Potter, en beaucoup plus sombre et machiavélique. Olivie Blake signe un roman débordant de magie, certes, mais aussi de manipulation et de complots. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé ce premier tome, qui m’a surprise par son focus prononcé sur les relations entre les différents personnages. Contrairement à beaucoup de romans fantastiques qui favorisent le « world building », ici on explore la psyché et les motivations des protagonistes dans les moindres de détails. Tous les personnages ont quelque chose d’intéressant, et je crois que, chose rare, je n’en ai pas de favori pour le moment. Ce premier volume pose les bases du système de magie, très ancré dans la science par ailleurs, et les règles de la société magique moderne imaginée par Blake. A la fin de cette lecture, on ne devine pas encore tous les enjeux qu’elle implique, mais on commence à prendre la mesure de sa complexité. On perçoit rapidement le côté presque sanguinaire d’un univers qui ne s’encombre pas ou peu de considérations éthiques : la fin justifie les moyens. Mais les personnages d’Olivie Blake ne sont pas pour autant dénués d’humanité. Bien au contraire, ils couvrent un large éventail de personnalités, un bon paquet de défauts, et quelques bonnes intentions pour tenter une balance fragile avec toute l’ambition bouillonnante des Atlas Six.

Ce roman est souvent revenu dans mes recommandations, et était notamment conseillé aux fans de Ninth House de Leigh Bardugo et A Deadly Education de Naomi Novik. Je pense que si vous aimez les histoires de magie et les thrillers psychologiques, The Atlas Six devrait vous plaire aussi 🙂

Est-ce que vous l’avez lu ? Vous en avez pensé quoi ? 🤓

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.