Book Review #102 – The Library of the Dead – T.1 de T.L. Huchu

Aujourd’hui, on part se rafraîchir dans les quartiers sombres d’Edimbourg avec The Library of the Dead, de T.L. Huchu. Ce roman fantastique, premier volume d’une série, est sorti en 2021 chez Tor. Fantômes, communication avec les esprits et machination magique : que demander de plus ? Hop hop hop, sortez les scones, on part pour l’Ecosse hantée 👻

NB : J’ai lu cet ouvrage en version originale anglophone.

– 📖 The Library of the Dead (T.1) 📖

Résumé de l’éditeur, traduit par mes soins.

Quand un enfant disparaît dans les rues les plus sombres d’Edimbourg, la jeune Ropa enquête. Elle aura besoin de faire appel à la magie zimbabwéenne, ainsi qu’à son pragmatisme écossais pour trouver des indices. Mais à mesure que les ombres s’allongent, est-ce que le chasseur deviendra la proie?

Quand les fantômes parlent, elle écoute. Ropa a quitté l’école pour devenir une ghosttalker [difficile à traduire, comme une medium]. Désormais, elle parle aux morts d’Edimbourg, transportant leurs messages aux vivants. Il faut bien gagner sa vie, et cela semble relativement sans danger. Jusqu’à ce que les morts lui murmurent que quelqu’un ensorcelle les enfants, ne laissant d’eux qu’une coquille vide de joie et de vie. Cela touche le quartier de Ropa, aussi elle se sent obligée d’enquêter. Mais ce qu’elle va apprendre va transformer son univers. Elle jouera sa vie (ce qui ne fait pas partie de son plan de vie), découvrira une bibliothèque occulte et goûtera à une magie secrète. Elle fera aussi l’expérience de temps sombres, car Edimbourg cache un grand nombre de secrets, et Ropa va tous les débusquer.

– 📖 Mon avis 📖 –

Si le postulat de départ me plaisait bien, je n’ai pas vraiment accroché. On est dans un Edimbourg dystopique, mais sans véritable explication de ce qui est arrivé pour transformer à ce point le Royaume-Uni, et je n’avais pas anticipé cet aspect de l’histoire en lisant le résumé. Côté personnages, j’ai aussi eu de mal avec l’héroïne très jeune mais au lourd sens des responsabilités. Autant j’aime le mix culturel de Ropa, son côté têtu et sa répartie, autant… c’est une gamine et j’en attendais plus d’un roman vendu au rayon adulte 😬 Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, les héros comme les ennemis, qui restent un peu lisses et stéréotypés. Bon et puis la storyline était très prévisible, difficile de se laisser surprendre au cours de la lecture. L’auteure tease une espèce de société secrète qui utilise la fameuse bibliothèque, mais son règlement absolument barbare est aussi complètement absurde et dénote. Bref, ce n’est pas un ratage complet, mais je pense qu’on est en fait sur une cible beaucoup plus jeune – ce qui n’excuse pas tout, car j’ai adoré certaines séries fantastiques du rayon jeunesse qui étaient bien meilleures ( les Percy Jackson de Rick Riordan, par exemple).

Est-ce que vous l’avez lu ? Vous en avez pensé quoi ? 🤓

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.