Book Review #106 – A l’Hôtel Bertram d’Agatha Christie

Aujourd’hui, on retourne chez Agatha Christie, avec le roman de juillet du challenge #ReadChristie2022 ! Il s’agit d’A l’hôtel Bertram (Bertram’s Hotel), paru en 1965. Il s’agit d’une aventure de Miss Marple, et la coïncidence veut que je l’avais déjà dans ma bibliothèque, car j’avais déjà essayé de le lire il y a… une vingtaine d’années. Sonnez la cloche du thé, let’s go.

NB : J’ai lu cet ouvrage en version française.

– 📖 A l’hôtel Bertram 📖

Résumé de l’éditeur

Ah ! les muffins de l’hôtel Bertram… Ils n’ont pas leur pareil. Non plus que le thé, le personnel stylé et les clients, ladies respectables, ecclésiastiques et officiers en retraite qui viennent y retrouver l’atmosphère d’antan… Vraiment l’hôtel Bertram est plus victorien que nature, et Miss Marple se réjouit d’y passer une semaine. Et pourtant, quelques détails la troublent : cette jeune fille, Elvira, qui s’est amourachée d’un pilote de course peu recommandable, sa mère, une aventurière décidée, et ce pauvre chanoine Pennyfather qui disparaît… Il est bien étourdi, mais tout de même…
Décidément, tout n’est peut-être pas aussi paisible et feutré qu’il y paraît… à l’hôtel Bertram.

– 📖 Mon avis 📖 –

Comme je le suggérais plus haut, ce n’était pas une lecture facile. J’ai abandonné le bouquin il y a 20 ans, et j’ai dû me forcer à le finir cette fois-ci, n’étant pas prête à concéder la victoire. Ce roman ne m’a vraiment pas plu, pour diverses raisons. L’héroïne, déjà : Miss Marple est une veille dame conservatrice et extrêmement dans le jugement, et si la version de la série est probablement charmante (de ce qu’on m’en a dit), je peine à comprendre le succès de la version papier. On ajoutera à cela qu’elle ne sert strictement à rien dans l’histoire – sans mentir : elle ne résout pas le mystère, elle intervient simplement à deux reprises comme témoin. On est très loin du génie d’Hercule Poirot, et ce n’est pas la personnalité drôle et chaleureuse (non) de Marple qui sauve le tout. L’intrigue en elle même était assez bateau et sans véritable intérêt. J’étais déçue et je ne me relancerai pas dans Miss Marple. Je préfère de loin Poirot, et même les romans standalone que je découvre avec plaisir dans le cadre du challenge. Vous l’aurez compris, je ne recommande pas, mais par contre je suis ok pour un afternoon tea au Bertram, car les multiples descriptions de scones m’ont donné faim 😆

On se retrouve bientôt pour le roman d’août, Destination Inconnue.

Est-ce que vous l’avez lu ? Vous en avez pensé quoi ? 🤓

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.