Un week-end à San Diego, CA ☀

Lors de mon passage en Californie, je n’ai pas visité que Los Angeles et Anaheim, j’ai également passé quelques jours dans la région de San Diego ! Connue à l’international pour son Comic-Con de folie, San Diego est une ville côtière plutôt tranquille à proximité de plusieurs jolies plages. C’est parti pour un parcours pour une ou deux journées chill 🙂

sd2

BALADE SUR LE PORT ☀

Depuis notre hôtel proche de la marina nous avions une magnifique vue sur la baie de San Diego. Nous sommes rapidement laissés tenter par un tour que les quais. Depuis le Seaport Village jusqu’au poste des gardes-côte, il y a un peu moins de 3km et plein de  jolies choses à voir, à commencer par les statues.

sd28

Visible depuis la fenêtre de la chambre, l’imposante « Unconditional Surrender » (ou « Embracing Peace » représente un marin embrassant une infirmière. Cette oeuvre de J. Seward Johnson est directement inspirée de la célèbre photo de Times Square à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

sd25

Vue de près elle est vraiment immense ! Elle est située à Tuna Harbor, un carré de verdure à proximité de l’USS Midway, un porte-avions des années 1940 qu’il est possible de visiter. Je n’en ai pas eu le temps, mais je me le note pour un éventuel futur trip ^^

 

Le long des quais, on trouve toutes sortes de bateaux, et même un authentique navire du XIXème siècle, le Star of India, qui fait partie du musée maritime situé tout près. Le long du quai mais côté route s’enchaîne un certain nombre de statues en hommage aux soldats américains et leur sacrifice (San Diego abrite une base militaire). 

 

UN TOUR DANS LE QUARTIER OLD TOWN ☀

Dans un registre complètement différent, nous avons visité le Old Town de San Diego. C’était une expérience unique, c’est le moins qu’on puisse dire. Le Old Town correspond au vieux quartier bâti par les premiers pionniers européens en Californie au XVIIIème siècle. Aujourd’hui, il s’agit surtout de bâtiments bas qui abritent des boutiques de souvenirs où absolument tout est made in China (du « faux » artisanat local…). Ici, on ne se trompe pas de cible, les panneaux sont en anglais, espagnol et chinois…

 

Mais c’est aussi que j’ai eu l’expérience la plus improbable de ma vie. Je suis sûre à 98% d’avoir échappé à une secte et ce n’est pas du tout une blague ! Mais pas de panique, je vous raconte ça 😂 L’office de tourisme local nous a recommandé la visite de la Mission du Mormon Battalion comme THE attraction, l’incontournable d’Old Town San Diego, un bijou, une merveille. C’était gratuit, alors pourquoi pas.

sd9

On traverse la rue et nous sommes accueillis par deux jeunes femmes habillées comme dans La Petite Maison dans la Prairie. Ok, on se dit qu’ils jouent à fond la carte Old Town. Mais les deux femmes, qui au demeurant sont très accueillantes, parlent au ralenti, comme une vieille VHS fatiguée, c’est déroutant (surtout qu’elles ont toutes les deux clairement moins de 30 ans). La visite guidée commence, et on se retrouve rapidement dans une salle reconstituant un campement. Un film très long (au moins 20min) démarre, avec en même temps une musique répétitive en fond, et on ne peut que remarquer l’odeur entêtante d’herbes qui brûlent quelque part. C’était très étrange. Vers le milieu du film, nos guides nous invitent à battre la mesure en tapant avec des cuillères qu’elle nous distribuent. Euh… ok… Nous ne sommes toujours que quatre dans la salle et on s’interroge sérieusement sur l’endroit. L’interminable film glorifiant les exploits du Mormon Battalion s’achève et on peut rendre les cuillères 😂 La deuxième salle sent tout autant les herbes, entre l’encens et la beuh, ambiance. Nos guides au débit de parole 3 mots/minute nous récitent des passages d’un journal, puis nous demandent de « jouer » des rôles d’une scène. Vous savez (peut-être) combien j’aime la muséographie « participative » mais là, même pour moi c’était trop. J’ai l’impression d’être dans un processus de recrutement pour les croisades.

sd6

Bref, je remercie les capacités de communication par le regard du reste du groupe et je prétexte un malaise pour couper court à la visite de l’étrange. On remercie les guides et on déguerpit le plus vite possible. Skippy était-il dans la salle d’après pour nous accueillir dans sa congrégation ? On ne le saura jamais, mais je reste intimement convaincue que cette « attraction » n’a rien d’une visite classique de monument historique. Je n’ai jamais joué de cuillères en visitant une église, mais peut-être que c’est un signe que j’ai raté ma vie 🤔

 

CORONADO BEACH ☀

Dans un registre complètement différent, j’ai pu me rendre sur une des plus belles plages de Californie (et si je suis parfaitement honnête, une des seules belles plages du coin. Je vais casser un mythe : même Baywatch a été tourné en Floride.). Coronado Beach est une jolie plage située à Coronado, petite ville du comté de San Diego. Jusque là vous suivez ?

 

Ce coin est essentiellement connu pour son magnifique Hotel del Coronado, qui est apparu dans plusieurs films dont le très culte Certains l’aiment chaud de Billy Wilder.

sd24

La plage de Coronado a une particularité qui ne pouvait que me plaire : elle brille. Au bord de l’eau, le sable semble mêlé de paillettes dorées qui scintillent avec le soleil. Il s’agit de paillettes de mica, portées par les courants depuis les montagnes mexicaines.

 

En plus de ça, l’endroit est plutôt paisible en cette basse saison, avec surtout des locaux qui viennent pêcher. Et pas des petits poissons ! On a croisé ce pêcheur amateur qui a sorti une énorme raie (?) de 30cm d’eau sous nos yeux ! Je ne vais pas vous mentir, déjà que je n’aime pas me baigner, je fais bien attention où je mets les pieds maintenant, même avec de l’eau à mi-mollets !

 

Voilà un résumé de ce bref passage à San Diego. Je vous laisse avec quelques photos de la ville. Est-ce que vous y êtes déjà allés ? Qu’y avez vous visité ?

 

5 commentaires sur “Un week-end à San Diego, CA ☀

  1. Perso, je ne connais San Diego pour le Zoo où y’a Marcel ^^^Blague à part, c’est quand même marrant de se dire que Baywatch, qui se passe à Malibu, a été tourné en Floride et Certains l’Aiment Chaud, tout l’inverse ! J’aurais adoré voir cet hôtel 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Il s’avère que la majorité des films qui se situent sur les côtes de Californie sont en fait tournés en Floride et/ou Hawaï. D’où la déception majeure quand on visite le coin x)

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.