Un week-end à .. EDIMBOURG 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿

Plus tôt ce mois-ci, j’ai eu le plaisir de me rendre à Edimbourg en compagnie de Claire pour 3 jours de folie. Entre les visites et les salons de thé qui ont rythmé notre séjour, nous avons aussi pu revivre les années 90 en nous rendant au concert des Spice Girls. Oui, THE Spice Girls. 

 

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 UN PEU DE CULTURE ECOSSAISE 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿

THE ULTIMATE HARRY POTTER WALKING TOUR

Le vendredi nous avons commencé notre visite de la ville par un tour guidé sur le thème d’Harry Potter. Cette visite organisée par Remarkable Tours nous emmené dans plusieurs quartiers d’Edimbourg sur les traces de J.K. Rowling et de ses personnages. Notre guide, Kate, était très sympa, très énergique et ne manquait pas d’anecdotes sur l’écriture de la saga, la vie de Rowling, les éléments que l’on retrouve dans les livres etc. La visite a duré 2h30 et on ne voit pas le temps passer ! Je ne saurais que vous recommander ce service si vous êtes fan de l’univers d’Harry Potter, d’autant plus que l’intégralité des bénéfices sont reversés à l’association Child.org qui travaille à offrir une meilleure vie aux enfants défavorisés dans le monde. 

 

PRINCE STREET

Prince Street est une des rues commerçantes majeures de la ville. C’est là que vous trouverez les plus grandes boutiques de souvenirs, les fast foods et les grandes enseignes comme Primark, H&M ou Cath Kidston. 

FREE GHOST TOUR

Quand on est motivé, on ne s’arrête pas en cours de route ! Après dîner, nous nous sommes rendues sur le Royal Mile pour une deuxième visite pédestre mais cette fois ci un peu plus sombre. Notre guide, Zenon, était un jeune canadien très calme qui a su nous surprendre avec des anecdotes gores, effrayantes et glauques liées aux rues et à l’histoire d’Edimbourg. Le parcours a duré environ 1h30 et s’est terminé dans le cimetière de Greyfriars où nous sommes passées le matin même ! Côté atmosphère lugubre, on était servies ! 

DSC_0934
Greyfriars Bobby

 

 

 

A noter que ces visites sont gratuites, car vous donnez ce que vous voulez à la fin. La réservation en ligne n’est pas obligatoire mais je vous recommande de la faire pour vous assurer une place. Le soir de notre visite, plus de 50 personnes se sont présentées, et la réservation leur a permis de prévoir un nombre de guides adaptés pour une visite plaisante 

DEAN VILLAGE 

Un de nos must-do du séjour était Dean Village. Situé à 15 minutes à pied du centre ville d’Edimbourg, ce quartier est une véritable bouffée d’air frais. Dean Village ressemble à un petit village de campagne avec des maisons à colombages, beaucoup de verdure et des allées ombragées. La visite peut se faire à votre rythme, mais je pense qu’en 1h/1h30 vous aurez fait le tour. 

 

 

PALACE OF HOLYROOD HOUSE

Seul château de notre planning, le Palace of Holyrood House est situé tout en bas du Royal Mile. C’est une des demeures encore utilisées par les membres de la famille royale à diverses occasions, aussi les photos y sont interdites. La visite se divise en 3 espaces : le palais, l’abbaye et les jardins. 

C’est une demeure chargée d’histoire car elle a été le lieu de résidence de la célèbre Reine d’Ecosse Mary Stuart au XVIe siècle. C’est dans ces murs qu’elle s’est mariée, a écrit des lettres à Elisabeth, ou – plus dramatique – que son secrétaire David Rizzo a été sauvagement assassiné sous ses yeux. 

 

La visite du palais se fait à l’aide d’un mediaguide, la version 2.0 de l’audioguide qu’on a tous connu. Tout au long de la visite, votre guide virtuel vous propose des petites vidéos et anecdotes en rapport avec les lieux, le mobilier, ses habitants etc. 

L’abbaye est malheureusement en ruines, mais ça reste un très bel endroit à visiter, et à photographier (attention toutefois à ne pas pousser le bouchon. Les instagrammeuses qui sautillent sur les stèles, c’est de mauvais goût). Enfin, le jardin imaginé par le prince Albert (époux de la Reine Victoria) est charmant et accueille régulièrement les garden parties royales. 

 

Comme pour tous les bâtiments du Royal Collection Trust, le billet est un peu cher (£15pp) mais la visite les vaut amplement. C’est un lieu chargé d’histoire, très bien entretenu et bien pensé pour une visite fluide et passionnante. Je recommande notamment aux aficionados d’Outlander qui voudraient marcher sur les traces de Bonnie Prince Charlie, et bien sûr à tous ceux qui s’intéressent à Mary Stuart, l’histoire de l’Ecosse et du Royaume-Uni. 

CALTON HILL

Si vous n’êtes pas assez téméraires pour grimper sur des kilomètres jusqu’à Arthur’s Seat, il y a un plan B pour lequel nous avont opté : Calton Hill. Cette « colline » est accessible par des escaliers un peu raides mais le jeu en vaut la chandelle, car elle vous offre une vue imprenable sur la ville. C’est même l’endroit idéal pour tester la fonction panoramique de votre appareil 😉 (bon j’avoue c’était la première fois que j’en faisais un, et sur mon téléphone 😛 )

IMG_8809

 

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 OÙ MANGER À EDIMBOURG ? 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿

Il va sans dire que les 50km que nous avons faits en 2,5 jours ont été compensés par des pauses restauration de qualité supérieure. Oui mâdâme. Sortez vos calepins, je vous montre tout ça. 

BADGER & CO

Aucun mérite pour cette adresse, c’est grâce à Audrey que nous avons réservé dans ce restaurant tendance inspiré par le roman de Kenneth Grahame, Wind in the Willows (qui est à l’origine du film Disney The Adventures of Ichabod and Mr Toad). Le décor du Badger & Co est très cosy avec ses fauteuils chesterfield capitonnés, ses couleurs apaisantes et ses jolies suspensions. 

 

Côté food, la carte est très anglaise, avec des plats traditionnels type fish & ships, pies etc. Pour ma part j’ai opté pour le Tweed Valley Beef Burger à £15 (boeuf écossais, pancetta, sauce aux oignons, cheddar fumé Applewood, bun bretzel et frites rustiques). C’était très bon, et très copieux, je n’ai pas réussi à finir mon assiette, malgré une volonté de fer. Mais en vérité, j’avais repéré un dessert qui me faisait vraiment envie, et il me fallait garder un peu de place !

 

En occurrence, il s’agit du Badger’s Tea Party (£7): poires pochées à l’earl grey, baies, meringue, lemon curd, figues glacées au miel, sucre pétillant et crème anglaise. Le tout servi dans une jolie tasse de thé, avec des petits shortbreads. Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps, c’est l’un des meilleurs desserts que j’ai jamais mangé ! Le mélange était très harmonieux et pas si sucré qu’on pourrait le penser. La crème anglaise sur les fruits, c’est un peu une de mes passions, j’étais aux anges. Autant vous dire que même si je n’avais plus vraiment faim, le dessert a été exterminé jusqu’à la dernière miette ! 

 

 

Pour accompagner tout ça, j’ai choisi un de leurs cocktails maison, le Nostalgia & Wanderlust (£9.95)  composé de quatre rhums différents – Goslings Dark, Bacardi Oakheart, Appleton Signature Blend & Plantation Pineapple – avec de l’ananas, pamplemousse rose, citron vert et sirop de cannelle. Il était un peu fort mais très bon ! Le cocktail de Claire était une merveille à regarder, sous la forme d’un joli pot de fleur, mais malheureusement, n’étant pas fan de Gin, j’ai fait l’impasse. 

En résumé, c’était un excellent repas ! Ce n’est pas donné, mais la qualité est au rendez-vous, et les plats sont originaux et soignés. Le personnel était adorable et l’endroit vraiment agréable, dans une atmosphère détendue très appréciable. Mon conseil : pensez à réserver, c’est gratuit 😉 

Adresse : 32 Castle Street
Voir le MenuLa carte des desserts

ETEAKET

Un passage au Royaume-Uni sans salon de thé, ça n’existe pas. Nous avons déjeuné au Eteaket, où Claire était déjà allée lors d’un précédent voyage, et c’était parfait. L’endroit est plutôt girly, avec des imprimés floraux et des jolies tasses anglaises dépareillées. Côté carte, on trouve pas mal d’options pour le déjeuner, et bien sûr l’afternoon tea.

Nous avons toutes les deux opté pour le high tea à £8,95, qui comprend un demi-sandwich à choisir dans la sélection, un scone maison avec de la clotted cream des Cornouailles, de la confiture de framboise, une mini pâtisserie et une théière du thé de votre choix. Dans mon cas, il s’agissait d’un earl grey, et pour le sandwich j’ai choisi l’option brie, pesto et tomates séchées : un délice.

 

Le scone était bien moelleux, la confiture parfaite, et la clotted cream, oh my ! C’est une de mes passions dans la vie. Les américains peuvent garder leur PB&J (Peanut Butter & Jelly), le meilleur combo du monde c’est le scone, clotted cream et confiture. Si je pouvais en manger tous les jours, je n’hésiterais pas (je ne suis pas sûre que mes pantalons apprécieraient ceci dit). Bref, ce déjeuner était délicieux, super abordable, et le salon de thé est situé à proximité de Prince Street, LA rue commerçante d’Edimbourg. C’est un grand oui. 

Adresse : 41 Frederick Street
Voir le menu 

CLARINDA’S TEA ROOM 

Vous n’alliez pas croire que j’allais me contenter d’un seul scone quand même ? Notre dernier déjeuner à Edimbourg s’est déroulé à Clarinda’s Tea Room, situé à 5 minutes de Holyrood Palace. C’est un salon de thé des années 70s, inspiré par Agnès Maclehose, dite Clarinda, une amie du célèbre poète Robert Burns. Le décor est très anglais, dans l’esprit shabby chic avec des dentelles, des fleurs et des tasses de thé accrochées un peu partout. C’est un tout petit salon, aussi il faudra bien calculer votre coup car il n’est pas possible de réserver. Ceci étant, nous sommes arrivées un peu avant 13h un dimanche, et nous avons eu une table tout de suite !

 

Cette fois, nous avons choisi la soupe du jour (aux lentilles) accompagnée de son “petit” pain moelleux. C’était bien chaud et très copieux ! Mais je ne baisse jamais les bras quand on me promet de la clotted cream, ça non. Nous avons toutes les deux commandé un cream tea en complément, c’est à dire une théière (earl grey of course) et un scone accompagné de clotted cream et confiture. Le scone était plus ferme et un peu friable, mais délicieux quand même. C’était encore une fois une réussite, et je vous recommande chaudement d’y déjeuner si vous prévoyez de visiter Holyrood Palace

Adresse : 69 Canongate, Royal Mile

 

QUELQUES BONNES ADRESSES

Ce qui est frustrant quand on part avec une simple valise cabine, c’est qu’on est super limité en shopping. Mais pas d’inquiétude, j’ai quand même quelques adresses sympathiques à vous recommander ! 

 

The Boy Wizard

Ce magasin dédié à l’univers d’Harry Potter est en fait devenu une chaîne, avec plusieurs boutiques dans la ville, et même une à l’aéroport ! Vous y trouverez absolument de tout, du moment que c’est lié au Wizarding World. Vêtements, baguettes, papeterie MinaLima, peluches, confiseries, etc., rien ne manque !
Adresse : 1 Victoria Street

Museum Context

Située en face de The Boy Wizard, il s’agit d’une autre boutique Harry Potter réputée. Le décor à l’intérieur est vraiment top, avec énormément de détails et de références. Mention spéciale pour le dernier étage qui fait office de photolocation, avec son grand miroir inspiré d’Harry Potter et la Chambre des Secrets ! Faites-y un tour, ne serait-ce que pour le plaisir des yeux 🙂
Adresse: 40 Victoria Street

 

SPICE WORLD 2019

Je finis cet article sur la raison principale de ce voyage : le concert des Spice Girls. Nous avions réservé en novembre, et je dois vous dire que l’attente était intenable, mais nous avons été bien récompensées ! Le show d’Edimbourg se tenait au Murrayfield Stadium, accessible très facilement en tram. La première partie était tenue par Jess Glynne, que je connaissais très mal, mais j’ai beaucoup apprécié sa prestation. Les pauses étaient meublées par des hits des 90s et toutes les personnes dans les gradins se mettaient à chanter, c’était très fun. 

 

Nous sommes arrivées tôt exprès pour avoir le temps de manger sur place. Le choix était assez limité car quasiment tous les food trucks proposaient des frites, mais elles étaient délicieuses au moins  (surtout avec du vrai cheddar dessus <3). Nous avons accompagné ça avec un cidre, tradition oblige. Néanmoins, ils ne proposaient qu’un nouveau type de Magners rose aux fruits rouges, qui avait un peu goût de bonbon. Ce n’était pas mauvais mais quand même un peu trop sucré… 

A ma grande surprise, la bière et le cidre n’étaient pas les choix les plus alcoolisés. En effet, étaient disponibles de bouteilles de vin, full size. Rien de bien méchant… si ce n’est que les spectateurs les plus excités avaient à minima une bouteille chacun, plus des bières. Je ne vous cache pas qu’un grand nombre de spectateurs (je devrais dire spectatrices, car 95% du public était féminin) était déjà bien imbibé avant le début du spectacle. Mais mis à part quelques incidents localisés, les gens étaient plutôt joyeux et heureux d’être là. 

IMG_8716

Enfin, l’heure H est arrivée, les Spice Girls sont arrivées sur scène avec leurs danseurs et leurs tenues de lumière, et c’était épique. Geri, Emma, et les deux Mélanie étaient on fire, elles s’éclataient et c’était communicatif. Leurs tenues étaient magnifiques et étincelantes (coucou le partenariat Swarovski !), et je suis un peu amoureuse de la robe Union Jack de Geri, je ne vais pas vous mentir. Côté musique, elles ont chanté tous leurs titres les plus connus, comme Wannabe, Stop, Spice up your life, Who do you think you are etc. On nous avait distribué des petits bracelets lumineux qui se synchronisaient avec les jeux de lumières, et c’était assez fou de voir toutes ces lumières bouger au rythme des milliers de personnes présentes ce soir là. Comme si toutes ces années n’étaient qu’un souvenir, tout le public s’est retrouvé 20 ans en arrière. L’ambiance était vraiment incroyable, et c’était d’autant plus fun que les gens ont vraiment joué le jeu en portant des tenues inspirées de leur “Spice” préférée. Ce n’était pas mon cas (petite valise oblige) mais j’avais quand même ressorti la robe à sequins violets qui avait fait sensation en Floride 😛 

IMG_8762

Je termine sur un point shopping – sans surprise. La file d’attente était longue, trèèèèès longue, pour accéder au stand de merchandising, mais en s’y prenant à trois fois, nous avons réussi à obtenir tout ce qu’on voulait. Pour ma part, j’ai pris le programme du concert en souvenir, ainsi qu’un tote bag “Spice up your life” et un set de badges à l’effigie des Spice Girls (version 90s). 

Et voilà pour ce recap d’un weekend de folie à Edimbourg ! J’espère vous avoir donné envie de visiter cette ville, et que mes quelques adresses vous seront utiles si vous préparez votre voyage. Le mot de la fin : c’est laquelle, votre Spice Girl préférée ? Ginger Spice forever en ce qui me concerne 😉 

IMG_8821.jpg

5 commentaires sur “Un week-end à .. EDIMBOURG 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.