Vendredi Lecture #80 – The Maidens d’Alex Michaelides

Le #VendrediLecture de cette semaine est consacré à un nouveau roman d’Alex Michaelides, The Maidens. Paru en juin dernier aux éditions Celadon, il cartonne déjà un peu partout et j’ai tout naturellement eu envie de tenter ma chance. J’avais déjà lu son premier roman, The Silent Patient (Dans son silence en VF) et plutôt apprécié. Cette fois-ci on plonge en plein genre dark academia : parfait en cette saison. Sortez vos thermos et un plaid en tartan, c’est parti !

NB : J’ai lu cet ouvrage en version originale anglophone.

– ✨ The Maidens

Résumé traduit par mes soins de celui de l’éditeur

Edward Fosca est un meurtrier. Cela, Mariana en est certaine. Mais Fosca est intouchable. Beau et charismatique professeur de tragédie grecque à l’université de Cambridge, Fosca est adoré du personnel et des étudiants – particulièrement par les membres d’une société secrète d’étudiantes connues comme les Maidens [les Vierges].

Mariana Andros est une brillante mais troublée thérapeute de groupe qui devient obsédée par les Maidens quand une des membres, une amie de sa nièce Zoe, est retrouvée assassinée à Cambridge. Mariana, elle-même ancienne étudiante de l’université, suspecte rapidement que derrière la beauté idyllique des flèches et tourelles, et sous les traditions ancestrales, se cache quelque chose de sinistre. Et elle est convaincue que, malgré son alibi, Edward Fosca est coupable du meurtre. Mais pourquoi le professeur viserait-il une de ses étudiantes ? Et pourquoi est-ce qu’il s’intéresse autant aux rites de Perséphone, la vierge, et son voyage vers l’enfer ?

Quand un autre corps est découvert, l’obsession de Mariana échappe à tout contrôle tandis qu’elle essaye de prouver la culpabilité de Fosca, menaçant de détruire sa crédibilité ainsi que ses relations les plus proches. Mais Mariana est déterminée à arrêter ce tueur, même si ça doit tout lui coûter – et même sa propre vie.

– ✨ Mon avis ✨ –

Sans surprise, ce roman est un polar. Un mystère situé à Cambridge inspiré de la mythologie grecque, c’est exactement le genre de choses que j’aime, et je dois dire que globalement j’ai beaucoup apprécié cette lecture. Si la résolution m’a un peu moins surprise que celle de son roman précédent, j’ai cependant préféré cet ouvrage, mieux rythmé et mieux amené. Je pense toutefois qu’Alex Michaelides a encore quelques progrès à faire – si je peux me permettre – dans le développement de ses personnages et l’équilibre entre leurs « scènes ». Le roman suit Mariana, certes, mais examine trop peu les autres personnages et leurs motivations, ce qui est dommage car ça permettrait de renforcer un peu plus l’atmosphère mystérieuse de l’intrigue. Difficile de soupçonner des personnages dont on ne sait presque rien. Je suppose que cela est volontaire, afin de ne pas révéler trop tôt des points clés de l’intrigue, mais un peu plus de développement (quitte à piéger un peu plus le lecteur) ne serait pas du luxe en ce qui me concerne. Peut-être aussi que je n’ai pas suffisamment accroché au personnage de Mariana et donc me suis vite désintéressée de son parcours personnel. Malgré tout, c’est un bon roman policier qui ravira les amateurs du genre dark academia !

Est-ce que vous l’avez lu ? Vous en avez pensé quoi ? 🤓

2 commentaires sur “Vendredi Lecture #80 – The Maidens d’Alex Michaelides

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.